London Eye

Originellement basé à Londres (comme le signifie son nom), London Eye est un réseau virtuel privé destiné aux spécialistes du piratage. Ici, nulle question de mettre en vente des programmes maison : il s’agit de pirater du contenu d’origine gouvernementale ou corporatiste, afin d’enlever tous les détails gênants (comme ce logo Aztechnology), le code-propriétaire et la protection anti-copie. En gros, les membres de London Eye visent à « libérer » le contenu propriétaire.

Sur les forums de London Eye, on trouve tous les outils gratuits pour mener à bien le piratage de logiciels. En outre, London Eye comporte des forums de discussion où les membres peuvent discuter du piratage, et un marché en ligne, où ils mettent des produits piratés à prix très compétitif. Vu qu’un certain nombre ne bénéficient pas de patchs, ils perdent rapidement leur efficacité, mais leur prix défie toute concurrence. London Eye abrite, par ailleurs, des versions alpha ou bêta de programmes volés, après qu’ils aient été évidemment piratés.

L’accès initial se fait seulement sur invitation par un membre actif : il faut ensuite que des membres, après s’être entretenus avec lui, acceptent de le parrainer. Dès lors, le membre doit réaliser le piratage d’un produit : généralement, il s’agit d’une protection complexe, ou alors nouvellement mise sur le marché. S’il parvient à remporter cette épreuve en un temps imposé, il a accès à London Eye.

London Eye possède aussi un système de réputation basé sur les capacités de piratage de chaque utilisateur et les logiciels qu’il a cracké. En outre, London Eye propose des jobs pour hackers ou des projets de coopération pour pirater des produits matriciels ensemble. Il est fréquent que ses membres collaborent entre eux pour des programmes de hacking autres, s’échangeant leurs créations ou divers avis sur des failles exploitables.

[Retour sur la page principale : Matrice]

London Eye

Feuer Frei! UskomatonMurmeli